CERCLE SENS & SANTÉ

Anticiper positivement l'hôpital de demain

Marisol Touraine annonce deux milliards d’euros sur cinq ans en faveur des hôpitaux

Lundi 23 mai, Marisol Touraine a annoncé, dans une interview au journal Les Echos, le déblocage de deux milliards d’euros sur une durée de cinq ans en faveur des hôpitaux. Cette annonce intervient alors que débute, ce mardi 24 mai, la Paris Healthcare Week, rendez-vous incontournable pour les acteurs et les professionnels de la santé.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la réforme des Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT), dont 150 devraient voir le jour d’ici au 1 er juillet, indique la Ministre de la Santé et des Affaires Sociales.

Le but de ces regroupements d’hôpitaux publics est de mutualiser certaines fonctions comme l’imagerie ou les laboratoires d’analyses afin de « mieux organiser la relation entre l’hôpital et la médecine de ville, mais aussi entre les hôpitaux d’un même territoire autour d’un projet médical partagé ».

Par conséquent, ce plan d’investissement de deux milliards a pour but de soutenir la « transformation » qu’engendre la mise en place des GHT. Marisol Touraine précise que ce plan d’investissement servira notamment pour le « développement des systèmes d’information et l’innovation ».

L’enjeu apparaît donc moins de faire des économies que de réallouer les moyens. Surtout, plutôt que fermer des hôpitaux de proximité, la Ministre préfère « mieux prendre en compte les besoins de santé de la population sur tout le territoire ».

Néanmoins, un doute persiste concernant le mode de tarification des soins hospitaliers en fonction du volume d’activité (T2A), lequel ne favorise pas le raccourcissement des séjours.

C’est pourquoi la Ministre vient de se voir remettre un rapport par l’ancien député PS Olivier Véran sur ce sujet. Remis en février, ce rapport explique que « les investissements (induits par la réorganisation) seront étalés dans le temps et se substitueront aux investissements qu’aurait faits chaque établissement à l’occasion du renouvellement prévu des logiciels ».

Marisol Touraine ajoute dans l’entretien qu’un nouveau mode de financement, « la dotation modulée » soutiendra des activités ne relevant pas d’une logique quantitative et qui sont « mal pris en compte aujourd’hui ». C’est le cas par exemple des soins de jour, des soins palliatifs ou bien des soins intensifs.

L’ensemble de ces évolutions vont être inscrites dans le projet de financement de la Sécurité Sociale à l’automne prochain.

 

 

Source Source1 Source2 Source3 Source4

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 24 mai 2016 par dans Actualités.
%d blogueurs aiment cette page :